onglet de la face des chevaux 1 et 2

deuxième côté du fragment de bois de renne

Bois de renne gravé, (face des chevaux 1 et 2)
L : 30 cm environ
site de "la Piscine", Montmorillon (Vienne)
exposé au musée de Préhistoire de Lussac-les-Châteaux
La fiche complète de l'objet, cliquez ici
Accès aux éléments d'analyse, cliquez ici

dessin de la partie haute du deuxième côté
fermer

Le cheval nº 1
Cette tête de cheval est certainement la moins lisible des quatre. En effet, des dégradations superficielles ont visiblement altéré quelques détails anatomiques : une oreilleDétail de l'oreille, une partie de la crinière ainsi que l'œilDétails de l'œil. De plus, une des cassures du bois se situe à l'emplacement du bout du nez.
Ainsi, partant du naseau relativement bien dessiné, un trait assez profond représente le chanfrein. Le pelage y est nettement figuré par une série de petites hachures parallèles. La houppe du mentonDétail du menton est, elle aussi, stylisée en barbiche. La joue porte également des hachuresDétail de hachures de la joue et de la crinière symbolisant probablement le pelage.
À l'arrière de la tête, la crinière est toujours représentée par ces hachuresDétail de hachures de la joue et de la crinière dont les traits longitudinaux non dédoublés sont obliques par rapport à l'axe de cette tête.

dessin de la partie basse du deuxième côté
fermer

Le cheval nº 2 est sur cette face le mieux conservé : les traits y apparaissent plus nets. Celui-ci présente des proportions harmonieuses et son anatomie est assez précise. Le front légèrement bombé est surmonté d'une crinière à poils raidesDétail de la crinière et des oreilles. Les deux oreillesDétail de la crinière et des oreilles sont nettement séparées malgré une représentation plutôt de profil. Le chanfrein est droitDétail de la ligne du chanfrein. Quelques traits légers indiquent le pelage sur la face supérieure. La courbe plongeante qui caractérise le nez est nettement marquée tandis que le naseau est difficile à décrire du fait de la présence de hachures assimilables au pelage. La lèvre supérieure porte une touffe de poils. La boucheDétail de la bouche et des hachures figuant le poil du menton est entrouverte et la lèvre inférieure est arrondie. La houppe de poils du menton est bien représentée. La barbe paraît tronquée à sa partie inférieure mais cet aspect semble dû, en grande partie, à la présence d'une des cassures du bois. Le contour de la tête s'achève par le tracé de la ganache qui se poursuit en direction de l'oreille. L'œilDétail de l'œil est schématisé par un double trait. L'animal serait représenté ici encolure tendue. Dans ces conditions, cet ensemble paraît relativement grêle et le graveur a simplement exagéré ce caractère. L'extension contribue à accentuer l'impression d'allongement de la joue vers l'avant.
Enfin, la tête est accompagnée en arrière et en avant d'une série de gravures. Une bande hachuréeDétail de l'œil et de la bande hachurée est localisée à côté de l'œil et un faisceau de traitsDétail des gravures à la base de la tête partant de la bouche et du naseau diverge jusqu'à l'extrémité conservée du bois.
Cette tête, traduite seulement par des courbes, présente un grand intérêt esthétique, très proche de la réalité.

onglet de la première face

Côté du fragment de bois de renne des chevaux 3 et 4

Bois de renne gravé, (face des chevaux 3 et 4)
L : 30 cm environ
site de "la Piscine", Montmorillon (Vienne)
exposé au musée de Préhistoire de Lussac-les-Châteaux
La fiche complète de l'objet, cliquez ici
Accès aux éléments d'analyse, cliquez ici

dessin de la partie haute du premier côté
fermer

Cheval nº 3
Le cheval n° 3 présente un ensemble front-chanfreinDétail de la ligne front-chanfrein presque rectiligne. Il ne possède qu'une oreilleDétail de l'oreille et il est impossible de savoir si les deux étaient originellement figurées. Enfin, la bande hachuréeBandes hachurées à l'arrière de la tête, constituée de deux traits parallèles et placée à l'arrière de la tête, n'a pas encore été interprétée avec certitude. L'œilDétail de l'oeil et comparaison avec celui du cheval n° 2 ressemble fortement à celui du cheval nº 2 : il est marqué par deux traits brefs non concourants. L'amorce de la ganacheDétail de la machoire inférieure (ganache) du cheval est visible, mais l'ensemble des joues n'est pas figuré. En revanche, la houppe du menton et la lèvre inférieure sont bien représentées par une série de hachures et de traits précis, malgré la zone de fracture du bois.

dessin de la partie basse du premier côté
fermer

Cheval nº 4
Cette tête est représentée avec un ensemble front-chanfreinDétail de la ligne front chanfrein légèrement bombé. Sur ce profil on peut remarquer juste au-dessus de la cassure du bois deux traits formant un ovale figurant une oreilleDétail de l'esquisse de l'oreille. On peut noter que la bande hachuréeBande hachurée à l'arrière de la tête présente à l'arrière de la tête est similaire à celle représentée à l'arrière de la tête du cheval n° 3, et pose d'ailleurs les mêmes problèmes d'interprétation. Le motif de l'œilDétail de l'esquisse de l'œil est original avec sa forme en amande et le trait plus fin et légèrement courbe qui le traverse. Au niveau du bas de la tête, l'amorce de la ganacheDétail du museau et de la ganache est stylisée par un trait courbe et l'auge par un double trait parallèle avec une série de hachures en guise de barbe.
Pierre Marcel a été frappé par une particularité visible sur les deux dernières têtes : le dessin peu commun de la région nasaleComparaison entre la région nasale des chevaux n° 3 et n° 4. Cette partie est intacte sur le cheval nº 4 : les traits longitudinaux s'arrêtent brusquement et ne marquent pas l'arrondi du bout du nez. Le "naseau", étiré d'arrière en avant, est étrangement dessiné. Autant que l'on puisse en juger, il en est de même chez le cheval nº 3, dont le bout du nez est masqué par une cassure. Cette partie des deux gravures est beaucoup plus proche morphologiquement des parties osseuses internes que des parties externes. Or la figuration des parties internes est rare dans l'art magdalénien.

onglet de l'aide à la navigation

Aide à la navigation

Cette page vous présente le bois de renne gravé de figures équestres à la période magdalénienne trouvé durant les fouilles du site dit de "La Piscine" à Montmorillon dans la Vienne.

Deux onglets, en haut à gauche vous permettent de visualiser le recto et le verso de ce fragment d'andouiller.

Dans la zone principale et pour chacune des faces, les représentations des figures gravées sont mises en évidence lorsque vous survolez l'objet de votre souris.

Un clic de votre souris sur chacune de ces zones permet d'ouvrir/refermer une fenêtre comprenant une description de la tête de cheval et des vues de détails pris sous différents éclairages rasants. Ces vues peuvent elles-mêmes être maximisées pour un plus grand confort de lecture.

Enfin, le bouton sommaire ouvre un menu vous permettant de naviguer dans les autres pages de ce dossier (présentation du site, contexte de découverte, etc.)