Renaissance d'un château

Menu, passer les liens

Guillaume II Gouffier, amiral de Bonnivet

Le château : une ambition brisée

L'escalier d'honneur

Le décor sculpté

La restauration des fragments sculptés

Bibliographie

Générique

Texte à imprimer

Retour au sommaire

À une vingtaine de kilomètres de Poitiers, Guillaume II Gouffier, amiral de France, fit ériger, entre 1516 et 1525, un château aux dimensions exceptionnelles. Son plan régulier, sa distribution intérieure, l’inventivité du parti de son escalier d’honneur, la qualité de son décor sculpté le placèrent d'emblée au premier plan du paysage architectural de la Première Renaissance.

Pourtant, sa destruction après 1788 occulta son importance. La plupart des fragments sauvegardés sont aujourd’hui conservés aux musées de Poitiers. Grâce aux travaux du professeur Jean Guillaume et à une grande exposition au musée Sainte-Croix en 2006, le château de Bonnivet a désormais retrouvé sa place de « chaînon manquant de la première Renaissance, entre Blois et Chambord » (Jean Guillaume).

Fragment d'écoinçon sclupté d'une tête d'homme coiffée d'une toque, dans un médaillon, provenant du château de Bonnivet Clé de voûte scuptée d'un profil d'homme casqué, provenant du château de Bonnivet Façade sud restituée du château de Bonnivet