Historique

Sommaire

  1. Préambule
  2. Historique
  3. La composition d'un bouquet de mariée
  4. Les bouquets d'anniversaire de mariage
  5. La symbolique derrière l'ornementation
  6. L'ensemble du texte
  7. Sources et remerciements
  8. Retour à la liste des dossiers
 
Cartel du bouquet de mariée n° 979.2.1 dans une nouvelle fenêtre

 

<< | < retour

Parmi les éléments conservés dans ces reliquaires on retrouve surtout la couronne et le bouquet de la mariée ainsi que le « bouquet de virginité » du mari porté au revers de son costume.
La couronne est la principale, sinon unique, parure de la mariée et ce, dès l'application, tardive en France (au milieu du 18e siècle), du Concile de Trente (1545-1563) qui a fait du mariage un sacrement.

Une tradition vendéenne voulait que la mariée abandonne son bouquet sur la tombe de sa famille le lendemain de la cérémonie. Ceci explique peut-être une des raisons pour lesquelles le bouquet n'est pas systématiquement joint à la couronne.

Comme pour les coiffes et les costumes traditionnels, la Première Guerre mondiale amorcera le déclin de l'usage des bouquets de mariée, le conflit entraînant un profond bouleversement des institutions et de la place des femmes dans la société.

Cartel du bouquet de mariée n° 2005.0.22 dans une nouvelle fenêtreCartel du bouquet de mariée n° 2005.0.19 dans une nouvelle fenêtre