Le décor

Le décor peut être réalisé au moment du façonnage sous la glaçure ou l’émail qui protège la céramique ou après la pose de la glaçure et de l’émail. Ce décor peut être coloré, peint, lithographié, décalqué, incisé, gravé, estampé, moulé, taillé, ajouré, découpé, appliqué… Chaque technique, poterie, faïence, grès ou porcelaine, a ses pratiques qui les différencient.

Les couleurs sont restreintes jusqu'au XVIIIe siècle car les oxydes métalliques connus pour les donner sont peu nombreux : le cobalt pour le bleu, le cuivre pour le vert et le rouge, le manganèse pour le brun violacé, le fer pour les brun, jaune et rouge. Au XIXe siècle, les couleurs obtenues avec du chrome permettent d’avoir plusieurs nuances de rouge ou de bleu.

La découverte en Angleterre au XVIIIe siècle du procédé de l’impression facilita beaucoup la pose du décor. D’abord monochrome, l’impression put être réalisée en polychromie grâce au procédé de la chromolithographie. Aujourd’hui le décor peut être obtenu avec l’aide des techniques informatiques.

< assiette, décor imprimé, faïence de Creil-Montereau
Pot pourri d'Amirault avec décor moulé, incrusté et ajouré