Le décor

Les faïences "de grand feu" sont décorées sur l’émail cru. Après avoir subi une cuisson de dégourdi, elles sont couvertes d’un émail stannifère opaque, dit émail cru car non cuit avant de recevoir leur décor coloré. L’opération est très délicate car la terre est encore poreuse et boit les oxydes colorants.


< assiette, porcelaine de Chine

Les faïences de petit feu et la porcelaine reçoivent un décor sur émail siliceux cuit. Le décor peint est beaucoup plus facile à poser car la terre n’est plus poreuse. Les couleurs sont plus riches et nuancées que dans la faïence de grand feu car la pièce peut-être portée plusieurs fois à des températures différentes.

Les faïences de petit feu apparues à la fin du XVIIe siècle connaîtront un grand développement en France au XVIIIe siècle.

Soupière, faïence de Rigné >