De nombreuses villae (fermes) gallo-romaines ont été repérées grâce à la photographie aérienne sur la commune de Chauvigny et ses alentours. Ces exploitations agricoles consacrées à la culture des céréales, des légumineuses et à l'élevage, dont la superficie pouvait atteindre plusieurs centaines de mètres carrés, comprenaient une habitation, des bâtiments et des terres...

Au Moyen Âge, le travail de la terre est assuré par des paysans placés sous l'autorité d'un seigneur. Les seigneurs de Chauvigny possèdent des terres exploitées aux alentours de la cité fortifiée, des bois, des moulins (moulins des Barrières et de Saint-Léger à Chauvigny). Ils reçoivent aussi des droits de pasquier (droit versé par le paysan pour laisser paître les animaux) ou des prélèvements en nature sur les troupeaux ou les récoltes. La forêt de Mareuil constitue une part importante du domaine.

Lors de la construction de la déviation sud de Chauvigny, les vestiges d'une villa ont été étudiés sur la rive gauche de la Vienne, au lieu-dit le Pointet.

Agriculture et Industrie - page 3.1

suite

3. Agriculture et Industrie

© musées de Chauvigny © Alienor.org, Conseil des Musées