Retour au sommaire du dossier Introduction Statut de l'objet patrimonial Propriété de l'objet patrimonial Les acteurs de la conservation Les conditions de la conservation

Le processus de restauration

Le constat d'état La conservation préventive La restauration, une affaire de spécialiste

Le processus de restauration

Où restaure-t-on et comment ?

Selon la taille de l’œuvre, la restauration pourra se faire in situ, dans l’atelier du restaurateur ou dans un atelier pôle de ressources qui offrira le matériel de pointe pour effectuer la restauration (ce que n’ont pas toujours les restaurateurs privés).
L'œuvre peut alors devoir être démontée et transportée. Ceci implique une procédure préparatoire qui doit être menée avec l’assistance d’un bon technicien. Rouler un tableau par exemple pour l’emmener en restauration n’est pas une mince affaire et demande de la préparation et des précautions (préparation des papiers de refixage pour le trajet, désencadrage, fabrication du rouleau support, matériaux de conditionnement spécifiques, manutention délicate…).

Restauration sur place de la couche picturale de la toile intitulée « La vision de Zacharie »

Le suivi de la restauration

Le suivi de la restauration est un point capital : des décisions peuvent être prises en cours d’une opération de restauration en fonction des impératifs qui se révèlent alors. C’est le dialogue entre le restaurateur, le maître d’ouvrage et le conseiller technique qui permettra d’envisager la bonne décision.
Un dossier de restauration doit être élaboré et permettre de laisser une trace des opérations effectuées sur l’œuvre.

Le retour de l'œuvre

Le retour de l’œuvre, après restauration, posera la question de sa remise en place : la replace-t-on à l’endroit initial, quel est le milieu ambiant qui lui conviendra le mieux : autant de questions à se poser et de solutions à trouver pour éviter que l’œuvre ne fasse à nouveau l’objet d’une nouvelle restauration.