Retour au sommaire du dossier Introduction Statut de l'objet patrimonial Propriété de l'objet patrimonial Les acteurs de la conservation Les conditions de la conservation

La restauration, une affaire de spécialiste

Le constat d'état La conservation préventive Le processus de restauration

La restauration, une affaire de spécialiste

Si les opérations de conservation préventive amènent à solliciter l’intervention de spécialistes pour des opérations abouties, les opérations de restauration sont encore plus soumises à leur intervention.
Le restaurateur est comme le médecin des œuvres : c’est lui qui est seul en mesure de remettre l’œuvre en état car il a les connaissances pointues pour le faire.
Chaque type d’œuvre fait appel à un spécialiste différent, sélectionné parmi les personnes habilitées bénéficiant toutes d’une formation reconnue par l’État.

La restauration d'un tableau de grande taille

Procéder à une restauration demande de respecter une chaîne opératoire précise : le constat d’état s’accompagne de la rédaction d’un cahier des charges adapté à la restauration à effectuer.

Une mise en concurrence est ensuite faite pour choisir un restaurateur qui fera la proposition la plus adéquate au cahier des charges établi, dans le respect de la loi sur les marchés publics. Le choix parmi les différents devis proposé peut être accompagné par l’avis d’une personne spécialisée.

Dans ces différentes étapes, l’accompagnement scientifique et technique de l’État est obligatoire et conditionne l’aide financière.