Art Roman en Poitou-Charentes : contexte historique

Retour au sommaire du dossier

L'importance du duc d'Aquitaine, comte de Poitou

Parmi ces grands féodaux, le comte de Poitiers, duc d'Aquitaine exerce sa puissance sur le Poitou, la Saintonge et dans la région comprise entre la Loire, la Gironde et la Dordogne. L'appartenance à un lignage est fortement affirmée par le prénom qu'adoptent systématiquement les comtes de Poitiers, ducs d'Aquitaine : de Guillaume III duc d'Aquitaine dit le Grand et premier comte de Poitiers (935-963) à Guillaume X, 8e comte de poitiers (1126-1137), date à laquelle le duché revient à une femme Aliénor.

Comme le roi, il a des vassaux : les comtes d'Anjou pour Loudun et Saintes, les comtes d'Angoulême, de la Marche, d'Auvergne ; les comtes de Gévaudan pour Brioude et le Velay ; les vicomtes de Thouars, de Turenne et de Châtellerault ; les seigneurs de Déols, de Châteauroux et d'Issoudun. En 1052, le duché de Gascogne est réuni à l'Aquitaine.

Voir la carte de la France au 11e siècle dans une nouvelle fenêtre Vers le cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre

Art Roman : contexte historique (sommaire) / L'importance du duc d'Aquitaine, comte de Poitou (p. 1)