Lors de la Première Guerre Mondiale, le rôle joué par
les colonies françaises d'Afrique, pousse l'Etat français
à vouloir renforcer sa présence en améliorant les liaisons entre Métropole et Afrique.

Jusqu'à présent, il faut compter 6 à 7 mois pour traverser
le Sahara et relier Touggourt à Tombouctou, le dromadaire restant le seul moyen de transport adapté au milieu hostile du désert.

André Citroën, quant à lui, est persuadé que grâce au nouveau véhicule que ses usines sont en train de fabriquer, cette liaison aller de 3 500 km peut se faire en 20 jours à peine.

En effet, depuis janvier 1921, les usines Citroën ont mis au point des voitures d'un type nouveau, équipées de bandes de caoutchouc sans fin, qui permettent de circuler hors des routes, sur des terrains variés.

 

© Alienor.org, Conseil des Musées www.alienor.org