Cette invention géniale est née de l'imagination d'un ingénieur français de talent, Adolphe Kégresse qui a mis au point un système de chenilles adaptées à l'automobile. Lors d'une démonstration, André Citroën, prévoyant toutes les possibilités d'une telle invention, achète le brevet en 1920.
Pour populariser son nouveau véhicule, l'autochenille B2, Citroën
a l'idée en 1922, de le lancer à
l'assaut du désert saharien.

Le gouvernement français et l'armée,
conscients de l'opportunité que cette
expédition représente, encouragent
et soutiennent cette initiative.
Ce sera le premier raid Citroën lancé
à grand renfort de communication.

La presse automobile et la presse
grand public se font l'écho des
préparatifs, de l'avancement et du
succès de l'entreprise.
Partie le 17 décembre 1922 de Touggourt, la mission Citroën traverse le Sahara, et arrive
à Tombouctou le 7 janvier 1923 en acheminant le premier courrier postal transsaharien.
© Alienor.org, Conseil des Musées www.alienor.org