Mohave

Les Mohaves (ou Mojaves) forment une Nation indienne de langue yumane peuplant la Californie et l'Arizona, le long du fleuve Colorado. Cette tribu s'appelle dans sa propre langue « Pipa a'ha macave » (« le peuple qui vit près de l'eau »). Selon leur implantation, les différentes bandes vivent d'une activité de chasseurs-cueilleurs ou de l'agriculture. Après avoir pu défendre leur indépendance contre les Espagnols et les Mexicains, ils cèdent devant les pionniers américains et rejoignent des réserves.
Établis près du désert et profitant de la proximité du fleuve, les Mojaves sont à la fois chasseurs-cueilleurs du désert (de pignons de pins, de graines de mesquite) et agriculteurs, cultivant le maïs, les haricots.
Peuple guerrier, ils combattent les Pimas et les Papagos mais commercent avec d'autres tribus du sud de la Californie. Ils défendent farouchement leur indépendance contre les Espagnols et les Mexicains. Après 1848, et l'abandon par le Mexique du territoire au profit des États-Unis, les Mohaves ne peuvent résister à l’invasion de leur territoire par les chercheurs d'or et doivent se retirer sur des réserves.
En 1865, les Mojaves doivent rejoindre une réserve à la limite de la Californie et de l’Arizona qu’ils partagent avec les Chemechuevis.
Ils étaient environ quatre mille au milieu du XIXe siècle. Aujourd'hui, ils sont environ deux mille sur la réserve de Colorado River et cinq cents sur la réserve de Fort Mojave. Des Mojaves partagent également, avec les Yavapais, la réserve de Fort McDowell en Arizona.

Aire culturelle : Sud-Ouest