Sioux

L’usage du mot « Sioux », employé par Curtis, et bien qu’encore largement utilisé, est aujourd’hui déprécié par les Indiens de cette puissante Nation puisqu'il signifierait approximativement « ennemi » dans la langue d’une tribu rivale, les Objiways (ou Chippewas). Les tribus concernées préfèrent l'emploi des termes « Dakota », « Lakota » et « Nakota » qui signifient tous « alliés » dans les différents dialectes siouans.
À la différence d'autres légendes de photos prises par Curtis, ce dernier n'a pas toujours précisé la branche du clan photographié. Ici, il a simplement utilisé le terme générique « Sioux » qui regroupe de nombreuses tribus dont les Tetons Sioux et tout particulièrement les Oglalas et les Brûlés, deux bandes qui figurent principalement dans cette collection.
Les Sioux ou Dakotas, Lakotas et Nakotas forment ensemble une vaste Nation de quatre branches dont le mode de vie diffère selon les régions occupées. Les Tetons incarnent le mieux les Amérindiens nomades dépeints dans l’imagerie populaire et se désignent comme « Lakotas » là où les « Nakotas » (formés de la branche yanktonai composée des Assiniboines, Hunkpatinas, Yanktonais et de la branche des Yanktons) adoptent des modes de vie plus sédentaires. Les « Dakotas » forment la dernière branche, celle des Santee composée des bandes des Sissetons, Wahpetons, Wahpekutes et Mdewakantons au mode de vie lui-même plutôt sédentaire.
Ils partagent néanmoins des croyances similaires exprimées par les mêmes usages religieux comme ceux de la pipe sacrée (calumet) et du tabac ou de cérémonies telles que la danse du soleil.
Voir également : Teton SiouxBrûléOglalaAssiniboin

Aire culturelle : Grandes Plaines