Teton Sioux

Les Tetons Sioux ou Lakotas forment la plus peuplée des branches de la Nation sioux. Cette branche comprend les bandes des Oglalas, des Brûlés (Sicangus), des Hunkpapas, des Miniconjous, des Oohenonpas, des Itazipcos (ou Sans Arcs) et des Sihasapas.
Les Tetons composent la branche sioux qui a migré le plus à l’ouest, pour occuper le territoire près des Black Hills dans l’actuel Dakota du Sud. Les Tetons ont pleinement adopté la culture des Grandes Plaines, faisant l’acquisition de chevaux pour chasser les hordes de bisons et vivant dans des campements de tipis. Ils sont restés dans l’imaginaire populaire comme les cavaliers farouches portant les longues et complexes coiffes de plumes d’aigle royal.
Ils participèrent à de très nombreux conflits armés, s’opposant farouchement à l’avancée et à la colonisation des Blancs. Les « Guerres Sioux » comptent ainsi cinq épisodes à partir de 1850 pour finir en 1890 par le massacre de Wounded Knee qui marque également la fin des affrontements des Natifs contre les États-Unis.
Dans cette collection, E. Curtis a essentiellement photographié deux bandes : les Oglalas et les Brûlés.
Voir également : BrûléOglalaSioux

Aire culturelle : Grandes Plaines