Andreas Dettloff, "À l'artiste polynésien inconnu"
retour sur une exposition du musée d'art et d'histoire de Rochefort, hôtel Hèbre de Saint-Clément

Avant-propos

Autoportrait, Tahiti 2007 par A. Dettloff

Andreas Dettloff est né le 26 octobre 1963 à Iserlohn en Allemagne et entre en 1982 sur concours à l’École des Beaux-arts de Düsseldorf. Primé à plusieurs reprises pour ses œuvres, il part en voyage en Australie, à l’Île de Pâques et à Tahiti, où il s’installe définitivement en 1989. Dettloff a exposé dans tout le Pacifique et en Europe, principalement en Allemagne et en France.

Il utilise les signes et les symboles emblématiques des sociétés occidentales et polynésiennes pour en donner une lecture humoristique. Cet artiste qui se défie des communautarismes, dénonce par ce biais leurs limites et leurs contradictions. Son art se caractérise par un détournement systématique et une hybridation qui frôle parfois l’iconoclaste.

  Vue de l'exposition  
Andreas Dettloff posant à côté du "crâne de Loti"

Ce dossier se présente comme une trace de la manifestation organisée à Rochefort du 27 Juin 2009 au 31 Décembre 2009.

Le musée a présenté une rétrospective de l’œuvre de l’artiste, mais aussi des créations réalisées pour l’exposition. Les commentaires sur les œuvres proviennent de l'entretien entre Claude Stefani (conservateur des musées de Rochefort) et Andreas Dettloff publié initialement dans le catalogue de l'exposition.

 

 

Poursuivre