Andreas Dettloff, "À l'artiste polynésien inconnu"
retour sur une exposition du musée d'art et d'histoire de Rochefort, hôtel Hèbre de Saint-Clément

Quatre photographies

  Vue de l'expo  

AD : À gauche, "Le bon Sauvage" est une image par rapport à toutes ces photos anciennes où l'on voit poser un autochtone avec des objets artisanaux qui sont censés représenter son passé païen. Les deux photos du milieu montrent des objets de la vitrine "Mickey" dans leur contexte à Tahiti, ce sont à la fois des jeux de miroir et à la fois une preuve d'authenticité qui m'est très chère. Un autre scoop : Albert Einstein sur la droite était aussi un fan de la Polynésie, en voici la preuve !

Poursuivre