Un regard, une œuvre : Diane et Callisto, plat ovale du musée de Parthenay

Le mythe

 
 

La scène figurée sur ce plat illustre un moment particulier du mythe de Callisto décrit dans Les Métamorphoses (livre II) d’Ovide (43 av. J.C.–17 ap. J.C.). Le mythe connaît de multiples variantes sur les interactions entre les différents protagonistes. En voici une version.

Callisto, « la plus belle » fille de Lycaon, roi d'Arcadie, est l’une des suivantes de Diane (Artémis dans la mythologie grecque), déesse de la Chasse. En tant que nymphe, Callisto doit respecter la plus parfaite chasteté. Sa grande beauté attire la convoitise du roi des dieux - Jupiter (Zeus dans la mythologie grecque) qui, par ruse pour mieux l’abuser, se transforme en Diane pour la séduire. Profitant d’un moment de repos de la nymphe, Jupiter sous l’apparence de la déesse la rejoint [C’est ce moment d’intimité féminine qui est représenté sur ce plat] et la viole… Callisto doit porter l'enfant issu de cette union non librement consentie. Par crainte de la fureur de Diane si elle apprenait son état, la nymphe cherche à cacher sa grossesse par tous les moyens… Mais la déesse finit par la surprendre alors qu'elle se baigne dans une rivière. Insensible à son infortune, Diane la menace de mort et la chasse de sa compagnie…

Abandonnée à son sort, Callisto donne naissance à Arcas qui donnera son nom à son pays : l’Arcadie.

Junon (Héra dans la mythologie grecque), la compagne de Jupiter finit par découvrir l’infidélité de son mari et à son tour furieuse d’apprendre l’existence d’un enfant illégitime, rejette sa colère sur Callisto en la transformant en ourse à l’aspect féroce condamnée à errer dans les montagnes.

Ignorant l’existence de sa génitrice sous la forme bestiale, Arcas rencontre sa mère lors d’une chasse. Pris de peur, le jeune Arcas tente d’abattre la bête.

Jupiter se décide enfin à intervenir en détournant la main d'Arcas et les transformant tous les deux, la mère et le fils, en étoiles, pour former les constellations de la Grande Ourse et de la Petite Ourse.

Héra, offensée de l'honneur fait à Callisto, persuadera l'Océan de refuser l'admission de l'ourse dans son flux. Callisto tournera autour de l'étoile polaire sans jamais s'arrêter.

 

Vous pouvez retrouver l'intégralité du texte d'Ovide en cliquant ici.

     
  Revenir en haut de la page>>