4/4

Les dieux dans les collections muséales

Les dieux indigènes

Bien que dès le Ier siècle avant notre ère, les Gaulois étaient capables de représenter un visage, leurs statues ont souvent été de simples morceaux de bois ou de pierre mal taillés, car les druides interdisaient de représenter les dieux sous des traits humains ; ce qui explique la rareté de figurations humaines avant la conquête.

Malgré la présence sur les monuments publics des dieux importés du panthéon gréco-romain, les dieux gaulois semblent n’avoir rien perdu de leur riche personnalité. En effet, certaines divinités indigènes subsistent conservant leur identité face à la culture romaine.

Divinité accroupie
Déesses-Mères
Épona

Les cultes animaliers, persistance des croyances gauloises :

Le taureau tricornu
Le sanglier


© Alienor.org, Conseil des musées