Châtellerault. Dessins d'hier, photos d'aujourd'hui.

Sommaire

La belle conduite des Capucins pendant la peste de 1629 - 1632

La peste noire éclate à Châtellerault en 1629.
La première phase de l’épidémie dure jusqu’en 1631. Pendant cette période, la maladie apparait sporadiquement.
La deuxième phase, pendant laquelle la peste se propage rapidement, débute en octobre 1631. Pour éviter la contagion, les pesteux sont transportés par deux corbeaux (*), un par bateau sur la rive gauche de la Vienne, au Sanitat (aujourd’hui, le Sanital). Au Sanitat, ces deux civils étaient chargés de subvenir aux besoins des malades, de les porter en terre et de les ensevelir s’ils venaient à décéder.
Après le décès des deux corbeaux civils, personne ne s’est présenté pour les remplacer. C’est alors que les frères Capucins ont accepté cette lourde tâche devenue de plus en plus périlleuse. Dès octobre 1631, deux Pères Capucins sont allés au Sanitat pour s’occuper des contagieux et administrer les sacrements aux pesteux. La ville avait alors dégagé une somme de 40 livres de son budget afin de vêtir ces moines.
Les Capucins ont rempli parfaitement leur mission. Pour les remercier de leur service rendu à la population, il a été ordonné qu’il leur soit versé 50 livres pour la réparation de la toiture de leur église qui était en mauvais état.
Leur dévouement auprès des malades force la reconnaissance des Châtelleraudais. D’ailleurs, une délibération du Corps de ville du 18 juillet 1634, évoque « la belle conduite des Capucins » lorsque l’épidémie était la plus forte.

(*) Corbeau : nom donné aux personnes s’occupant des malades de la peste.

précédent suivant