L'écriture dans l'Antiquité

L'homme invente l'écriture !

Aux temps préhistoriques, les hommes laissaient déjà leurs empreintes sur la roche en dessinant ou en gravant animaux, symboles et représentations humaines.

Sommaire
Infos en plus

Si ces premiers témoignages émerveillent par leur qualité graphique, ils peuvent aussi être interprétés comme les débuts d'une volonté de communication et de transmission, comme les signes précurseurs de la longue histoire de l'invention de l'écriture avec laquelle débute l'Histoire. Dorénavant, la mémoire des hommes va s'écrire.

L’écriture en tant que véritable système codifié de signes ou symboles apparaît au IVe millénaire av. J.-C. en Mésopotamie, une région du Proche-Orient. Des tablettes d’argile empreintes de signes en forme de clous constituent l’écriture cunéiforme, du latin cuneus, coin. D’abord composée de pictogrammes, c’est-à-dire de dessins signifiant ce qu’ils représentent, cette écriture deviendra phonétique.

En Égypte se développe presque simultanément l’écriture hiéroglyphique qui mêle habilement art et écriture. Composée de dessins à valeur figurative et phonétique, cette écriture connaîtra également des variantes cursives appelées hiératique et démotique.

suivant