L'écriture dans l'Antiquité

L'homme invente l'écriture !

À l'origine, l'écriture semble répondre à un besoin pratique d'organisation administrative qui s'établit dans ces premières cités-états où l'économie se développe autour d'un pouvoir centralisé.

Sommaire
Infos en plus

Les premiers documents écrits sont des listes de comptes ou des marques de propriété. Puis, très vite, l’écriture se déclinera comme instrument de culture et de pensée pérennisant jusqu’à nous les conceptions religieuses et la vie quotidienne des hommes. L’écriture restera néanmoins l’apanage d’une élite sociale pendant de nombreux millénaires.

Au IIe millénaire av. J.-C., le premier modèle d’alphabet, celui des Phéniciens de Byblos, voit le jour. Il est composé de 22 signes représentant uniquement des consonnes. Ce peuple de marchands et de navigateurs diffusera abondamment cette nouvelle invention dans le monde méditerranéen. Les voyelles seront inventées par les grecs au VIIIe siècle av. J.-C.. Ils empruntent ainsi plusieurs signes à l’araméen afin de former les lettres A « alpha », E « epsilon »… Il est ensuite très vraisemblable que l’alphabet latin soit hérité de celui des grecs par l’intermédiaire des étrusques qui vivaient dans l’actuelle Toscane.

précédent suivant