Une partie de l'imaginaire de l'écrivain découle des adaptations que Pierre Loti (de son vrai nom Julien Viaud) fait des grands mouvements de mode qui traversent son enfance.

L'engouement égyptomaniaque n'épargne pas même Rochefort : Julien y puise la matière de ses évasions.

Enfant secret, Julien se réfugie dans un univers mystérieux, dont il détient seul les clefs.

Ainsi du code cryptographique inspiré de l'écriture égyptienne et qu'il utilise pour rédiger son premier journal intime.

Le Petit Palais égyptien, dont les hiéroglyphes racontent la fascination pour la mort et l'aspiration à la vie éternelle, préfigure, quant à lui, la création de la Chambre des Momies.

© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org
page précédente page suivante sommaire