Qu'est-ce que l'épigraphie ?

La collection lapidaire du musée de Saintes provient de stèles funéraires ou de monuments (dont les blocs ont été souvent remployés dans le rempart de la ville) qui datent des trois premiers siècles de notre ère. Les inscriptions sont variées : dédicaces, ex-voto, épitaphes (de militaires, de notables, d’époux, d’enfants), et nous renseignent sur l’origine, la carrière, la famille, l’espérance de vie ou les cultes des Gallo-romains.

Une stèle Un bloc de construction couvert d'inscriptions

Elles permettent aussi de les dater grâce à la présence ou non de surnom, grâce aux titres portés par les membres de la famille impériale. Mais ces témoignages épigraphiques restent trop peu nombreux pour établir des considérations générales ; néanmoins ils sont intéressants pour apprécier en particulier la romanisation d’une société.