Le directeur du cirque Pinder, Charles Spiessert, qui avait tenu un garage à Marseille, dote son cirque d'un des plus beaux parcs roulants jamais vus sur les routes.


Pour permettre la vie quotidienne, des camions et des remorques sont aménagés en cuisine, réfectoire, école pour les enfants, atelier pour l'entretien et les réparations, citerne à eau, à carburant, réfrigérateur ou grenier pour la viande et le fourrage des animaux…

© musée Auto Moto Vélo de Châtellerault © Conseil des musées de Poitou-Charentes