Tout ce matériel sillonne les routes, à la queue leu leu, dans un ordre immuable (les véhicules sont souvent numérotés).

Il porte, ostensiblement, le nom du cirque, est peint de couleurs voyantes, jaune et or, bleu et blanc…

Il passe de cirque en cirque et est alors repeint, réaménagé. Il est même loué ou prêté, quand il ne sert pas.

Quand il parvient à sa nouvelle destination, il se déploie dans l'espace, se transforme pour séduire, émerveiller, attirer le public.

Le but de cette déambulation est le spectacle.

© musée Auto Moto Vélo de Châtellerault © Conseil des musées de Poitou-Charentes