Monsieur Loyal

Les numéros de flèche humaine créés par Hélène Dutrieu, mieux connue comme aviatrice, exploitent les lois de la conservation du mouvement.

La bicyclette s'élance sur un plan très incliné, brusquement relevé, puis interrompu et continue sa trajectoire dans le vide, retrouve une piste et est arrêtée par des chaînes se déroulant, peu à peu.

Le numéro de "flèche humaine" devient "torpille humaine" avec Monbar qui dévale le plan incliné
sur un chariot, arrêté, brusquement, en fin de course : l'artiste continue alors sa course et se rattrape à un trapèze.

On a gardé le souvenir des deux mécaniciens qui calculèrent ce numéro : messieurs Chareyer et Javon…

© musée Auto Moto Vélo de Châtellerault © Alienor.org, Conseil des musées