A l'arrivée du convoi, le chef monteur dirige les véhicules vers des endroits précis en fonction du travail à effectuer pour l'installation du cirque.

Les chapiteaux sont dressés puis démontés en quelques heures, par les monteurs surnommés " tchékos" qui s'affairent au son du sifflet, aux cris d'encouragement, au rythme des coups de masse.

La toile est lacée puis montée.

Enfin l'aménagement intérieur est réalisé.

© musée Auto Moto Vélo de Châtellerault © Conseil des musées de Poitou-Charentes