- Océanie -
Guerrier marquisien
Guerrier marquisien


Couronne marquisienne (pa'ekaha)


Chef marquisien

Les ornements de tête sont plus largement attestés en Polynésie qu'en Mélanésie. Il arrive néanmoins que dans certaines circonstances, les hommes initiés mélanésiens arborent des coiffes complexes. Les Hommes-perruques de Nouvelle-Guinée portent, par exemple, des coiffes composées de fleurs, de plumes d'oiseaux, de feuilles ou encore de mousse. En Polynésie, les coiffes sont exclusivement réservées aux personnes de haut rang au même titre que les éventails ou les massues. L'emblème du chef tongien était la coiffure en plumes noires de phaéton ou rouges de perroquet dite pala tavake. Aux Samoa, le tuiga était une coiffe en tapa, cheveux humains, plumes et coquillages portée par une jeune fille noble, taupau, dont la tâche était de préparer le kava. Le chef du village, manaia portait également une coiffe quasi identique. Dans la société marquisienne traditionnelle, plusieurs ornements de tête signifiaient le statut de l'individu, tel l'uhikana (bandeau frontal porté par le chef) ou la couronne, pa'ekaha.


Coiffe Marquisienne (Ta'avaha)

Coiffe de chef kanak

Bandeau frontal de guerrier marquisien (uhikana)




Corps ornés > Insignes du pouvoir > Coiffes > Coiffes d'Océanie
© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org - Muséum d'Histoire Naturelle de La Rochelle