- Amérique -


Perçoir à lèvre, indiens bororo, Brésil

Pendentif à lèvre, indiens makuxi, Brésil


Les plus anciennes mutilations américaines remontent à 3 500 ans. Néanmoins, toutes les pratiques ne sont pas uniformément répertoriées pour l'ensemble du continent. Si les Indiens de la Côte Atlantique d'Amérique du Nord nommés "têtes plates" par les trappeurs, pratiquent la déformation crânienne, en revanche ceux du Brésil privilégient la déformation des jambes ou des bras (au moyen de jambières ou brassards). Notons également qu'en Amérique du Sud, la perforation de différentes parties de la tête (oreille, lèvre, cloison nasale, dents) est plus courante.

 

Indien du Xingu portant un plateau labial




Corps ornés > Insignes du pouvoir > Mutilations > Piercing d'Amérique
© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org - Muséum d'Histoire Naturelle de La Rochelle