- Afrique -

cliché A. Petit-Renaud, 1920
Femme scarifiée, Afrique centrale

Couteaux épilatoire et couteaux à scarifications


Dans de nombreuses sociétés africaines, au cours de l'existence, le corps fait l'objet d'un marquage par incisions à l'image de ce qui a été décrit pour le tatouage en Océanie. Chaque changement de statut de l'individu (naissance, puberté, mariage, etc.) s'accompagne de séances de scarifications. Véritable art corporel, les dessins inscrits sur la peau font appel à la mémoire collective. Ils inscrivent l'individu dans la société et dans le monde. Le graphisme fait bien souvent référence à la cosmologie quand les incisions ne sont pas seulement des éléments de protection. L'acte de scarifier est public et festif ; le scarifieur est une personne habilitée en raison de ses connaissances techniques mais aussi symboliques.

 


Scarifications représentées
sur une statuette du Congo




Corps ornés > Insignes du pouvoir > Scarifications > Scarifications d'Afrique
© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org - Muséum d'Histoire Naturelle de La Rochelle