- Europe -

Moins répandues que le tatouage et le piercing, les scarifications sont encore considérées comme une pratique marginale en Europe en raison sans doute des problèmes d'hygiène et surtout de l'importance donnée à la douleur aux dépens de l'approche artistique.

Deux types de scarifications sont aujourd'hui exercés : le marquage au fer rouge ou branding et les coupures au sang ou cutting, réalisées au scalpel sur les parties du corps où la peau est la plus épaisse (épaules, haut du bras, etc.). Si les scarifications africaines renvoient à la mémoire collective, actuellement en Occident, elles traduisent une volonté de l'individu de créer visuellement sa propre culture.





Corps ornés > Transformations du corps > Les tatouages et peintures corporelles
© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org - Muséum d'Histoire Naturelle de La Rochelle