Le visage protégé

La quichenotte portée sur un bonnet de travail protège le visage et le cou du soleil. On la retrouve dans toute la France sous des formes et des dénominations différentes.

En Poitou une fausse tradition attribue l’origine de son nom à "kiss me not " ne m’embrassez pas. Les linguistes préfèrent l’attribuer au patois " quichette " déformation de cassette, ces plaquettes de bois que l’on insère dans la facière pour la rendre rigide.

© Alienor.org, Conseil des musées