le tulle

L’exposition de 1844 consacre à Paris le tulle que les colporteurs s’empressent de répandre. Sa broderie plus facile à apprendre que la dentelle à l’aiguille, moins longue d’exécution, donc moins chère, se vend facilement. Les lingères en parent les coiffes.

© Alienor.org, Conseil des musées