La porteuse d'eau

On a dit que l’on pouvait reconnaître le métier d’une femme à sa coiffe.

Les porteuses d’eau de Michelin au XVIIe siècle portent des coiffes dont les formes sont très proches de bien de nos piotes, cornettes et cayons.

© Alienor.org, Conseil des musées