Au travail

Au dur labeur des champs comme au moment du repos, les paysannes ne sont jamais prises en défaut ; leur désir de plaire est reporté sur le raffinement et la finesse des plissés et des broderies de leurs coiffes.

© Alienor.org, Conseil des musées