Retourner au sommaire Les origines de la faïence Les grands centres de production Les différentes sortes de faïences Le décor des faïences
 
   
 

Retourner à la page précédente : la faïence de Rouen

Au XVIIIe siècle, partout on cherche à produire des faïences. Les grands centres sont copiés. Nevers et Rouen servent de modèle à : Paris, Saint-Cloud, Saint-Omer, Moulins, Sinceny, Saint-Amand, Rennes, Quimper, Saintes, La Rochelle. Dans le Sud, les centres de Marseille et Moustier sont imités à Montpellier, Samadet, Lyon, Toulouse et Bordeaux. Les faïenceries de Marans, active de 1745 à 1746, ou de Rigné à Thouars à la fin du 18e siècle restent plus anecdotiques et passagères en Poitou-Charentes.

 
  Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre
 
 
Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre
Le décor des faïences Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre