Retourner au sommaire Les origines de la faïence Les grands centres de production de faïence Les différentes sortes de faïences Le décor des faïences

Retourner à la page précédente : la faïence de petit feu

La faïence fine est une tentative des céramistes anglais pour se rapprocher le plus possible de l’aspect de la porcelaine. C’est une céramique à pâte fine blanche opaque, dense, sonore qui ne nécessite pas d’être cachée. Elle n’est donc pas émaillée mais couverte après cuisson d’un vernis plombifère transparent. La pâte étant très plastique et se façonnant bien, on obtient des décors en relief d’une grande précision. Quand l’argile comporte de la chaux, on parle de "terre de pipe", si non on parle de "cailloutée".

Aller à la page suivante : la faïence fine

Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre
Le décor des faïences Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre Ouverture du cartel de l'objet dans une nouvelle fenêtre