Né en 1852 à Parthenay d’une famille d’ouvriers, Prosper Jouneau passa sa jeunesse à Niort. Il se révéla très vite fort doué pour le dessin et les arts plastiques. Élève de l’école des Beaux-Arts de Poitiers, il obtint dès l’âge de 14 ans une récompense pour une sculpture ; puis devint boursier du département des Deux-Sèvres, ce qui lui permit de fréquenter l’École Nationale des Beaux-Arts de Paris.
Vers 1875, l’État lui acheta une statue pour le musée du Luxembourg. C’est en visitant l’Exposition Universelle de 1878 qu’il se prit de passion pour l’art de la céramique. Il suivit alors des cours solides à la manufacture de Sèvres. Quelques temps après, il s'installa à Parthenay et fonda une société dans laquelle on trouve le nom d’un autre faïencier de talent, Amirault. Négligeant les fabrications industrialisées ou en séries, plus rentables, Jouneau s’attacha à concevoir des modèles particulièrement élaborés, d’une technique probablement jamais égalée par laquelle il voulait rivaliser avec les fabrications dites « des faïenciers d’Oiron », du XVIe siècle et dont les musées européens ne conservent que de très rares exemplaires.
Les faïences de Jouneau présentent tous les tours de force réalisés dans le domaine de la céramique, ajourage, pâtes d’applications, incrustations de terres de couleurs, souvent exécutées au petit fer de relieur, décors d’applique, glaçures colorées.

vue d'ensemble du plafond
Vue du plafond.

Portrait de Prosper Jouneau par E. Pidoux
Portrait de Prosper Jouneau par E. Pidoux

L’abondance de nombreux détails qui ne peuvent être vus que de très près, caractérise cette production nécessitant malheureusement beaucoup trop de main d’œuvre pour être rentable. Malgré le succès extraordinaire de ses productions, Jouneau ne parvint pas à rentabiliser suffisamment l’entreprise qu’il quitta en 1902 pour aller enseigner à l’École des Beaux-Arts de Montpellier. Les cours de céramique qu’il prodigua attirèrent rapidement un très grand nombre d’élèves et lui valurent une très grande réputation. Il mourut en 1921.