Retour au sommaire

Faïences parlantes ou l'histoire racontée par les assiettes

Le décor des faïences patronymiques

Page précédente
Assiette patronymique au nom de Louise ClerleAssiette patronymique au nom de Louis l'Ermine

Il se peut aussi que le prénom du destinataire ne corresponde pas à un saint. Dans ce cas, les faïenciers ont pris l’image du saint masculin. Par exemple pour le prénom Toinette, l’ouvrier a peint l’image de Saint Antoine.

Il existe également des pièces qui sortent de la catégorie stricte des faïences patronymiques. En effet, certains commanditaires ont souhaité illustrer leur nom plutôt que leur prénom ou ont choisi pour image, une scène anodine.

Les faïences patronymiques à décor de métier constituent un groupe spécifique. La représentation la plus simple est de montrer le nom du destinataire suivi de son métier. Une représentation du saint avec le patronyme et la date, le métier étant illustré soit par une image suggestive, soit par un motif symbolique, peut être possible. Le métier peut être évoqué par le saint lui-même en tant que saint patron d’une profession. Enfin, certaines assiettes représentent directement le commanditaire dans son activité professionnelle.

En ce qui concerne le décor de la bordure, il varie selon les époques.

Page suivante
Détails de l'assiette patronymique au nom de Louise Clerle