Clovis BalourdetClovis Balourdet

Clovis Balourdet, Groupe Chine

Clovis Balourdet compte parmi les mécaniciens auquels André Citroën rend hommage dans son discours à la Sorbonne le 30 novembre 1932 : Intelligents, solides, dévoués,tous possédaient de précieuses connaissances techniques. Leur persévérance, leur bonne humeur, les conditions vraiment exceptionnelles dans lesquelles ils entretinrent le matériel, soit au cours de la traversée de l'Himalaya, à 4500 m d'altitude, soit pendant les six semaines précédant Pékin, où ils eurent à subir des températures de 35° au-dessus de zéro contribuèrent pour une grande part au succès final.