Louis Audouin-DubreuilLouis Audouin-Dubreuil

Louis Audouin-Dubreuil (1887-1960), chef-adjoint de la mission, Groupe Pamir, 1887-1960

Louis Audouin-Dubreuil est né à Saint-Jean-d'Angély le 2 août 1887. Son désir insatiable d'évasion et son goût de l'action apparaissent dans sa jeunesse. Mobilisé en 1914, il entre en 1916 dans l'aviation et se rend dans le Sud tunisien avec son escadrille. Il participe à la création de la Section des tracteurs mitrailleurs de l'aviation tunisienne. Il n’y a aucune route, il est nécessaire de les créer : ce sont les débuts de l'automobile tout terrain.

En 1919, il est le chef de la mission Saoura-Tidikelt qui doit étudier l'implantation d'une ligne de chemin de fer et la création d'une ligne aérienne à travers le Sahara. Il annonce à sa sœur que le pays du soleil gardera son âme à jamais. Il s'installe en Tunisie.

L'armée a renoncé à de nouvelles tentatives de traverser le Sahara. André Citroën décide de relever le défi et prend contact avec lui. Il est chargé de tester les véhicules équipés de chenilles Hinstin-Kégresse et organise le ravitaillement de l'expédition.

Chef-adjoint de la Première Traversée du Sahara, Louis Audouin-Dubreuil se lance à nouveau dans l’aventure avec la Croisière Noire, puis dans celle de la Croisière Jaune, dont il assurera la responsabilité du retour. Audouin-Dubreuil est le premier donateur à la ville de Saint-Jean-d'Angély de ses souvenirs rapportés des expéditions, parmi lesquels la fameuse autochenille le Croissant d'argent.