Le bronze... à l'épreuve du feu

Les débuts de la métallurgie du bronze

 
 
 
Revenir Retour au sommaire La suite du texte

Pour obtenir du bronze, le cuivre et l’étain sont fondus dans un creuset. Le matériel utilisé diffère peu du dispositif nécessaire à la réduction (foyer réfractaire, tuyères et soufflets). La température de fusion du bronze se situe autour de 1 000°C, et celle de coulée, idéale pour une bonne fluidité du métal, autour de 1 200°C. Le bronze ainsi liquéfié peut alors être coulé dans des moules pour obtenir des lingots ou des objets.

Le bronze en fusion est coulé dans les moules en terre réfractaire Les moule sont placé temporairement dans le feu pour monté en température Le bronze en fusion est versé du creuset dans le moule, à l'aide d'un baton on évite que ne tombe des impuretés Deux moules remplis de bronze en fusion