Retour à la page de sommaire

Les armes à percussion sont plus sûres pour le soldat.

a. Les armes à chambre au calibre

L'adoption pour l'armement réglementaire de la platine à percussion qui équipait dès 1828 la majorité des armes civiles (chasse et tir) régla les problèmes des ratés de mise à feu de l'arme à silex (provoquées soit par humidification de la poudre d'amorce soit par production insuffisante d'étincelles par la batterie ou la pierre).

Le chien à mâchoire tenant un silex est remplacé par un chien marteau ; ce dernier vient frapper une capsule de fulminate qui s'enflamme au choc et transmet le feu à la chambre par la cheminée. Le chargement de l'arme continue à s'effectuer par la bouche du canon : capsule de fulminate, poudre, balle.

© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org
Retour à la page de sommaire Introduction A. Avant le chargement par la culasse 1. Les armes à silex 2. Les armes à percussion B. Le chargement par la culasse 1. Les essais 2. Les armes réglementaires