Retour à la page de sommaire

b. Les armes à chambre rétrécie

Des armes à chambre rétrécie et canon rayé tirant une balle évidée autoforçable bien que d'une meilleure précision de tir que les armes précédentes furent également fabriquées mais en petit nombre. En effet, ou bien elles étaient légères et n'acceptaient qu'une petite charge de poudre et manquaient par conséquent de portée et de puissance (carabine à la Poncharra), ou bien elles acceptaient une charge de poudre suffisante pour avoir de la portée et de la puissance, et étaient alors très lourdes (fusil de rempart).

Les ratés de mise à feu avaient été réglées par l'adoption de la platine à percussion ; la précision et la longue portée par l'adoption conjointement du canon rayé et de la balle Minié en 1857.

© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org
Retour à la page de sommaire Introduction A. Avant le chargement par la culasse 1. Les armes à silex 2. Les armes à percussion B. Le chargement par la culasse 1. Les essais 2. Les armes réglementaires