Retour à la page de sommaire

Pour la mise à feu, un silex tenu dans une pièce mobile, le chien, s'abat sur une pièce d'acier, la batterie sur laquelle le silex provoque des étincelles ; la batterie bascule et découvre le bassinet contenant l'amorce de poudre qui s'enflamme et communique le feu à la chambre par la lumière, ce qui provoque la propulsion de la balle.

Mais cette arme n'était pas vraiment fiable : la poudre était souvent humide et ne prenait pas feu ; la batterie ou la pierre pouvait ne pas produire suffisamment d'étincelles pour enflammer la poudre.

© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org
Retour à la page de sommaire Introduction A. Avant le chargement par la culasse 1. Les armes à silex 2. Les armes à percussion B. Le chargement par la culasse 1. Les essais 2. Les armes réglementaires