Retour à la page de sommaire

Malheureusement les ratés du premier coup étaient nombreux car la percussion d'une première capsule de fulminate n'était pas toujours suffisante pour percer l'enveloppe de la cartouche et procéder à la mise à feu de la poudre.

Il fallait donc réarmer le chien, ôter la capsule percutée, en replacer une neuve, remettre en joue et tirer. On se retrouvait donc avec les mêmes problèmes de raté de mise à feu qu'avec les armes à silex.

© Alienor.org, Conseil des musées, www.alienor.org
Retour à la page de sommaire Introduction A. Avant le chargement par la culasse 1. Les armes à silex 2. Les armes à percussion B. Le chargement par la culasse 1. Les essais 2. Les armes réglementaires