Les fossiles


La transformation d'un organisme en fossile s'appelle la fossilisation.
L'organisme est recouvert, sitôt après sa mort, d'une couche protectrice de sédiments (vase, sable, limon …) qui va s'opposer à l'accès de l'air et freiner les processus de décomposition.

L'organisme devient lui-même partie des sédiments et en subit les modifications. Cette dernière opération s'appelle la lithification, c'est-à-dire que l'organisme se transforme en pierre.

Les os ou les coquilles ne sont pas les seuls fossiles connus.

Il arrive que tout ce qui formait l'animal ou la plante d'origine ait disparu. Ne reste alors qu'une cavité dont les parois constituent le moule naturel du fossile. Des substances peuvent remplir ce creux donnant ainsi un moulage naturel de l'organisme.

© Alienor.org, Conseil des musées