L'intérieur des terres

Six fois, cette zone fut immergée puis asséchée.

Dès le milieu du Jurassique des conditions marines tropicales, une eau chaude (28°) de faible profondeur, furent propices à la formation de coraux.

Le grand banc des Bahamas, tel qu'il se présente à l'heure actuelle, est un bon exemple de ce que pouvait être la région à cette époque : un plateau sous-marin carbonaté, recouvert de quelques mètres d'eau, avec un taux d'oxygénation élevé, dans lequel vont croître de petits massifs de coraux. A l'arrière, des zones plus calmes, les lagons.

© Alienor.org, Conseil des musées