Comment faire sans fer ? La hache polie au Néolithique

Hache polie et gaine (montage de la hache)d
| Dessin d'un bois de cerf et la gaine ainsi réalisé | Montage d'une hache en pierre dans une gaine |
Dessin d'un bois de cerf et la gaine ainsi réalisé Montage d'une hache en pierre dans une gaine

À la toute fin du IVe millénaire avant Jésus-Christ, la hache polie va connaître une évolution majeure. Un nouvel objet lié à la hache fait son apparition : la gaine en bois de cerf. Il s'agit d'une pièce intermédiaire entre la lame polie et le manche en bois qui va amortir les chocs et limiter l'usure des manches.

On constate alors un rétrécissement de la hache polie : on passe d'une taille moyenne de quinze centimètres à une dizaine de centimètres seulement. Les haches étant plus petites, un gain de matière première et de temps de travail est réalisé. Toutefois, cette innovation entraîne une conséquence plus importante.  La fabrication de cet outil peut se faire de manière plus autonome : il n'est plus nécessaire de recourir aux spécialistes et l'activité des lieux d'extraction et de production de haches décline.

Les échanges de haches se font plus rares mais parallèlement des ateliers de fabrication de gaines se multiplient. Les échanges porteront désormais sur cet objet qui va connaître un développement spectaculaire.

page suivante
Vérifié par A-Prompt Version 1.0.6.0. Niveau WAI 'triple A'd