La photographie dans les années 30

Retour au sommaire

Photographe et son appareil sur un pied dans une rue enneigéeDès années 1920 aux années 1950, le "photo-journalisme" connaît un essor, grâce aux techniques et aux idées nouvelles. En 1923, Oscar Barnarch, en créant le Leica commercialisé en 1925, révolutionne la photographie. Le film en rouleau 24x36 mm permet de réaliser rapidement et à bas prix 36 vues. En 1932, c'est l'invention du télémètre couplé de sept objectifs interchangeables à focales diverses.
Véritable passion, la photographie lui permet aussi, selon son expression, de faire bouillir la marmite. Doté d'une forte personnalité, d'un naturel bon vivant, ce photographe-reporter se passionne pour les nouveautés techniques.

 

Le laboratoire de René KériguyLes appareils allégés, le photographe vise à hauteur d'œil et peut tourner autour du sujet et varier son angle de vue. La nouvelle dimension sociale et politique de la photographie est indéniable dans les années 1930. Dés la fin des années 1920, la photographie prend le pas sur le texte dans la presse qui connaît, alors, un grand essor. À la place de photographie unique d'un sujet, le Leica permet des séries de photographies qui donnent le style d'un magazine.
René Kériguy, par l'emploi du Leica pour ses photographies de scènes de rue et par ses choix de prises de vues du réel qu'il veut restituer est tout à fait représentatif des nouveaux photographes reporters des années 1930.